Page 7 - AÉRONAUTIQUE DES ÉTATS D'AMÉRIQUES
P. 7

7


                      Si  l’on  consulte  les  statistiques  de  la  compagnie  Aéropostale  7esn
                  comptant seulement les pilotes sur 164, 56 meurent d’un accident aérien,
                  36 pendant la période 1918-1930, et 20 après 1930, c’est impressionnant !
                  Il me fallait aussi saluer ces audacieux entrepreneurs, les plus connus, qui

                  ont  donné  le  coup  d'envoi  à  la  grande  aventure  des  inventions  et  du
                  commerce de l'aviation moderne.

                   Le décor du site est planté dans le ciel des trois Amériques,  depuis le
                  début du siècle dix-sept jusqu’à l’aube de la Seconde Guerre mondiale,
                  dans  vingt-sept  États  d’Amérique  dont  Cuba,  île  riche  d’un  patrimoine

                  important  de  l’aviation.  Le  défrichement  de  ces  lignes  aériennes  et  le
                  développement  des  compagnies  d’aviation  résultèrent  très  souvent
                  d’impératifs militaires. Les sujets traités pour chaque pays sont par ordre
                  de  préférence  et  d’importance  :  les  aéronefs,  les  pionniers,  -  l’aviation
                  militaire  souvent  en  interaction  avec  l’aviation  commerciale  -  l’industrie
                  aéronautique,  le  courrier  aérien,  les  timbres,  et  pour  finir  les  premières
                  femmes pilotes qui actuellement ne représentent que 6 % des pilotes.


                   Le ciel, désormais, n’a plus de sexe.













                                                                                     Icare et Dédale.

                  L’Europe et l’Amérique du Nord annoncent, le temps des pionniers et les
                  prémices  des  temps  modernes  et  l’Amérique  latine  et  Centrale
                  s’engouffrent dans ce dédale.


                  Dans  le  ciel  de  Paris,  les  noms  Pilâtre  de  Rozier  et  du  marquis
                  d'Arlandes  sont  gravés  pour  toujours.  Le  21  novembre  1783,  pour  la
                  première fois, ces courageux aéronautes prennent place dans la nacelle
                  d’un ballon. Ces deux personnages seront déterminants pour le progrès de
                  la conquête du ciel.


                  Partis  des  jardins  de  (actuel XVIe arrondissement,  à  l'ouest  de  Paris),
                  jusqu'à la Butte-aux-Cailles (actuel XIIIe arrondissement, au sud-est de la
                  capitale) le vol durera une vingtaine de minutes.
   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12