Page 8 - AÉRONAUTIQUE DES ÉTATS D'AMÉRIQUES
P. 8

8


                    Dans  les  Amériques,  beaucoup  d’aéronautes  français  s’illustrent  dans
                  des exhibitions et certains aérostiers étrangers font partie des programmes
                  acrobatiques des cirques.


                   De  nombreux  salons  aéronautiques  et  vols  de  démonstrations  ont  lieu
                  dans différents pays qui se perpétuent actuellement.

                  Les années 1909 à 1939 seront l’âge d’or de l’aviation.


                     Dans  la  décennie  1900,  la  construction  aéronautique  est  encore  une
                  activité  réservée  aux  aventuriers  pour  la  plupart  aisés  comme  Santos
                  Dumont.

                  Quand Wilbur et Orville Wright réussissent le 17 décembre 1903, pour la

                  première fois à faire un vol dirigé d’un engin plus lourd que l’air, ce sera
                  l'aurore de la brillante aventure aéronautique.

                  L’aviation sera plongée dans l’univers des raids des plus rapides comme
                  les plus longues et les plus fous.


                   Les  constructeurs  emboîteront  le  pas  progressivement  dans  cette
                  évolution, dans cette synergie.

                  La multiplication des raids de longues distances aura comme objectif la
                  propagande d’abord nationale, et ensuite pour les industriels, la promotion
                  et la vente d’avions en service.

                   Quelques-uns de ces pilotes après leurs exploits deviennent célèbres et
                  dans  plusieurs  pays  rentrent  en  politique,  sinon  comme  conseillers  et
                  fabricant.

                     Plusieurs catégories de raids existent.

                  L'endurance,  record  de  vitesse  sur  une  longue  distance,  l’altitude  pour
                  passer les sommets des montagnes, la conquête d’itinéraires prestigieux
                  qui sont des facteurs d’économie de carburant si les caprices de la météo
                  le permettent.

                         Les grandes vedettes sont les vols sur l’Atlantique, les pôles et les
                  tours  du  monde  qui  nécessite  une  préparation  longue,  minutieuse  et
                  coûteuse.


                  Avant  la  Première  Guerre  mondiale,  les  états-majors  des  armées
                  considèrent l’aéronautique plutôt comme une activité sportive et ludique.
   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13